01-01_L'autre côté de l'espoir
01-01_L'autre côté de l'espoir
La tendre indifférence du monde
01-01_L'autre côté de l'espoir
Programmation de janvier à mars 2024
Programmation de janvier à mars 2024
Programmation de janvier à mars 2024

Synopsis : Helsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est, quant à lui, un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.


Le cinéaste finlandais choisit une nouvelle fois d’aborder la question des migrants fuyant la guerre pour chercher asile en Europe. Mais il le fait à sa manière, inimitable. Kaurismäki préfère raconter une histoire humaine avec poésie et tendresse, plutôt que d’illustrer un sujet d’actualité. Aki Kaurismäki est un grand styliste attentif au moindre détail, qui soigne les cadres et les couleurs de ses films. Arte, Olivier Père


Avec Aki Kaurismäki, tout est pareil et rien n’est jamais semblable. Ce qui est pareil, c’est la trame de ses films. Elle est immanquablement tissée de burlesque, d’absurde, de comédie et de drame. Quoiqu’on regarde de ce cinéaste, il est impossible de ne pas avoir la gorge nouée et de ne pas rire aussi, parfois d’ailleurs en même temps. Depuis Chaplin, personne ne sait parler, comme ce créateur, de la grandeur et de la petitesse de l’homme. (…) Ce qui est beau aussi, c’est sa façon de filmer, simple, efficace. Il faut dire que ses histoires sont tellement « emblématiques » qu’elles n’ont pas besoin d’être soutenues par des mouvements intempestifs de caméra ou des montages spectaculaires.  Culture-tops, Dominique Poncet


Clope et alcool, lose et moquette, déglingue à chaque coin de rue, L'Autre côté de l'espoir est du pur Kaurismäki. Les bagnoles et les téléphones semblent hors du temps même si l'on parle d'ici et maintenant. Le film noir y est coloré, l'humour acide se mêle à un ton généreux, et le récit fonctionne la plupart du temps.

Filmdeculte.com, Nicolas Bardot

L'AUTRE

CÔTÉ

DE L'ESPOIR


Comédie dramatique finlandaise

2017, 1h 40, V.O.S.T.

Inédit à Troyes

VENDREDI 12 JANVIER 2024  à 14 h 30 & 20 h 

AKAM (Drapeau)


de FIRAS  KHOURY


Drame, film palestinien


2023, 1h 40, V.O.S.T.

Synopsis: Tamer est palestinien et vit en Israël. Il me'ne avec ses amis la vie d'un lycéen insouciant jusqu'a' l'arrivée de la belle Maysaa. Pour lui plaire, Tamer accepte de prendre part a' une mystérieuse opération drapeau a' la veille de la fête d'Indépendance israélienne, jour de deuil pour les Palestiniens.


Le héros, Tamer, passe un certain temps sur son smartphone, traîne avec ses amis, fume des joints, cherche à échapper à l’autorité des parents, tombe amoureux. Sauf que son indécision, la nonchalance typique de son âge se heurte à une situation politique et sociale radicale qui le contraint finalement à des engagements plus cruciaux peut-être que d'autres, et les dernières images du film, de ce point de vue, sont bouleversantes.

France Culture, Lucile Commeaux


Un premier film grinçant et militant, qui débute avec une fausse naïveté et va vers le drame à mesure que le conflit entre Juifs et Arabes reprend ses droits. Une réussite.

L’Obs, Xavier Leherpeur


Dans son premier film, Firas Khoury, comme l’écrasante majorité de ses compatriotes cinéastes, met en scène les maux dont souffrent les Palestiniens, mais, bonne nouvelle, il se distingue grâce à son humour ravageur et à son refus du manichéisme.

Marianne, Olivier De Bruyn


Alam est un film souvent drôle, mais pas seulement: comme dans certaines comédies italiennes, les larmes ne sont jamais loin du rire et le drame est toujours proche de la farce, car les adultes ne comprennent pas toujours les délires des adolescents et le réel insupportable. Un beau film, tragicomique.

Les Inrockuptibles, Jean-Baptiste Morain

MARDI 13 FEVRIER 2024 à 14 h 30 &20 h

En présence de Raphaël PORTEILLA  Enseignant en Sciences Politiques à l’Université de Bourgogne Chercheur au CREDESPO  (Centre de Recherche et d'Etude  en Droit et Science politique)  Spécialiste de la Palestine

UN CORPS

SOUS LA LAVE


d’Helena GIRON et

Samuel M. DELGADO


Drame, film espagnol, décembre 2023, 1h 15, V.O.S.T., inédit à Troyes

  


Synopsis: Parmi l’équipage de Christophe Colomb, trois hommes condamnés à mort ont échappé à leur sort en s’embarquant pour l’incertain voyage. Atteignant les îles Canaries, ils fuient, emportant avec eux l'une des voiles du navire. Pendant ce temps, dans "Le vieux monde", une femme tente de sauver sa sœur mourante en l'amenant à une guérisseuse. Dans les deux cas, il s'agit de tromper la mort. Les deux voyages sont à la merci du temps et de l'histoire


Le duo de plasticiens Helena Girón et Samuel M. Delgado (qui signent ici leur premier long métrage) préfèrent une poésie brute et énigmatique aux réponses toutes faites. Le résultat est parfois frustrant d’aridité mais il se dégage néanmoins de l’ensemble une atmosphère remarquable de triste menace, comme la prescience de la fin d’un monde sur le point d’être englouti par la mort, la colonisation, l’oubli. D’une beauté exigeante et parfois cryptique, Un corps sous la laverappelle le travail d’autres cinéastes radicaux espagnols tels Lois Patiño (Red Moon Tide) ou Eloy Enciso (Longa noite).

Le Polyesther


Il ne faut pas attendre dUn corps sous la lave une aventure palpitante au service d’une course-poursuite de prisonniers échappés du navire de Christophe Colomb par leurs ravisseurs, mais une lente et belle réflexion sur le temps qui passe, la reconstruction hasardeuse d’êtres humains et le temps du deuil. Plus contemplatif qu’animé, ce premier film à deux voix en langue galicienne semble tout droit sorti de l’imagination d’un certain Bergman.

AVoir-aLire.com, Laurent Cambon

VENDREDI 15 MARS 2024 à 14 h & 20 h

En présence de Manuel ATTALI cinéphile et distributeur de films, dont celui-ci.

PROGRAMMATION JANVIER à MARS 2024